Les avions à hydrogène et électriques, sont-ils l’avenir ?

Des avions plus performants, plus économes, mais aussi moins polluants : on y est presque !

 

La société franco-singapourienne HES a passé ses douze dernières années à développer de petits systèmes de propulsion à l’hydrogène pour des avions électriques sans pilote. Elle a récemment fait un grand pas en avant en développant cette technologie pour équiper le premier avion électrique piloté, l’Element One.

 

HES a commencé avec des systèmes d’énergie plus petits pour les drones à hydrogène et les avions à voilure fixe sans pilote ; un passage à l’échelle est désormais en train de s’opérer. La décision de passer à un plus grand avion à hydrogène semble être un cheminement naturel de cette évolution, d’autant plus que les systèmes électriques existants à HES sont d’ores et déjà capables d’alimenter des avions plus gros avec une propulsion répartie.

 

L’Element One est un petit avion régional qui pourrait totalement changer le secteur de l’aviation. L’Element One tel qu’il est présenté actuellement pourrait accueillir quatre à dix passagers et aurait une autonomie comprise entre 500 et 5 000 km, en fonction de l’état dans lequel l’hydrogène est stocké (gazeux ou liquide).

 

Grâce à son travail de longue date sur des avions plus petits, HES apporte à l’aviation pilotée l’avantage incommensurable de combiner une augmentation de la durée de vol et une diminution des émissions de carbone : une caractéristique que seul un système hybride hydrogène-électricité peut offrir. L’avion sera développé en France à Toulouse, terre des grandes entreprises aérospatiales (e.g Airbus).

 

element one HES avion électrique

 

La technologie centrale de la solution Element One est l’Aeropak de HES, un système de propulsion énergétique à zéro émission capable d’alimenter aussi bien des drones que des avions.  L’Aeropak associe la capacité de propulsion maximale des batteries au lithium à haute puissance à la capacité de propulsion nominale d’un stockage d’hydrogène à densité d’énergie plus élevée avec ses piles à combustible ultra-légères.

 

Après de nombreuses années de travail, HES a acquis une profonde compréhension des opportunités et des contraintes de l’hydrogène en tant que source de carburant ultra-légère pour les vols électriques. Grâce à cela, l’entreprise a mis au point un système de propulsion standard unique hybride hydrogène-électrique qui peut être intégré aussi bien dans des petits drones que dans des aéronefs pilotés de plus grand gabarit.

 

Les pôles d’énergie Aeropak sont placés derrière chaque petit moteur électrique et répartis sur les surfaces de vol de l’avion. Chaque pôle est indépendant, mais ils sont tous reliés ensemble pour former un seul système : cette approche augmente la sécurité de l’aéronef. Cela permet également d’échanger les pôles vides avec des pôles pleins d’énergie sur le tarmac et de réduire le temps de l’aéronef au sol.

 

En utilisant Aeropaks et la propulsion répartie, le vol autonome et les opérations aéroportuaires automatiques, l’Element One devrait pouvoir augmenter de 3 à 5 fois les capacités actuelles d’un avion électrique, faisant du transport aérien électrique régional une réalité bien plus tôt que prévu !

 

avion électrique

 

 

Avant le premier vol officiel avec équipage, HES prévoit de réaliser plusieurs tests. Le premier Element One devrait être prêt à voler en 2025.

 

Durant les 18 prochains mois, HES va commencer à tester un avion sans pilote de plus petite taille avec seulement un Aeropak à bord. L’essai inclura un vol symbolique pour suivre la légendaire route Aeropostale de 1918 – de Toulouse en France à une destination qui sera bientôt révélée.

 

avions éléctriques

 

En parallèle du développement de ses avions, HES est en train de constituer un consortium de partenaires technologiques dans les secteurs de l’aérospatiale et de l’hydrogène afin d’accélérer le développement d’un nouveau modèle de voyage décentralisé. HES s’est déjà associé à un certain nombre d’innovateurs aux visions similaires, dont Wingly, une start-up française proposant des services de partage de vols pour les voyages aériens régionaux et décentralisés, ainsi qu’ERGOSUP, un développeur d’électrolyseurs innovants capables de produire de l’hydrogène à partir de ressources renouvelables. Ces électrolyseurs spéciaux peuvent générer de l’hydrogène à haute pression sans avoir recours à des compresseurs énergivores et peuvent donc être déployés au moment du ravitaillement en carburant des aéronefs dans les petits aéroports ou les aérodromes.

 

element one avion éléctrique

 

HES se sent profondément concerné par les problématiques environnementales. La société mère de HES, H3 Dynamics, a récemment été choisie pour faire partie de la World Alliance for Efficient Solutions  – Alliance Mondiale pour des Solutions Efficaces – mise en place par Solar Impulse Foundation en Suisse. L’Alliance réunit des innovateurs et précurseurs d’une économie durable. La société sœur de HES, H3 Zoom.Ai, a reçu en juillet 2018 le prestigieux label Efficient Solution, attribué aux procédés et technologies qui protègent l’environnement, et ce, de manière rentable.

 

Avec Element One, HES encourage le développement d’un nouveau type de mobilité aérienne pour les territoires éloignés : cela devrait renforcer le développement des économies locales et contribuer à la décentralisation des activités par le biais de sources d’énergies renouvelables et locales. En reliant les villes et les régions secondaires, il sera possible d’accélérer les communications entre les petites communautés et de créer des opportunités pour réduire l’impact global de la pollution sur la planète. Il contribuera également à revitaliser les campagnes et les petites villes qui ont perdu du terrain au profit des plus grandes villes.

 

Et vous, quelles sont les innovations qui vous inspirent dans votre industrie ? 

 

 

 

*L’article a été originellement publié sur Impakter.

 

 

 

 

***

Vous voulez en savoir plus sur l’innovation de rupture et ce que cela signifie pour l’entreprise ? Téléchargez notre guide 

 

 

 

Et si vous avez aimé l’article, partagez-le sur les réseaux sociaux !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *