Stim x Strategies.fr : Mettons à profit le confinement pour être d’attaque à la reprise

Sans surprise, les répercussions du coronavirus sont aussi lourdes pour les entreprises que pour les individus. Mais est-il possible, pour les entreprises, de sortir gagnantes de l’immobilisme causé par l’épidémie ? Sans aucun doute.

 

La période que nous traversons nous met tous à l’épreuve d’un point de vue individuel comme collectif. Avec la propagation rapide de Covid-19, la priorité ne peut être rien d’autre que la santé de chacun et veiller à celle des autres. Toutefois, nul ne peut ignorer la pluie d’actualités économiques liées au coronavirus. Baisses de chiffre d’affaire de près de 60% dans certains secteurs, la plus forte chute de son histoire pour la Bourse de Paris, appel au confinement pour tous les employés en capacité…L’épidémie a des répercussions aussi lourdes pour les entreprises que pour les individus. Et s’il existe des gagnants, comme les services de livraison ou les plateformes de streaming, ces derniers récoltent davantage les fruits de la fortuité que d’une stratégie d’anticipation. Alors que faire ?

 

A en croire les déclarations du président, Emmanuel Macron, l’épidémie n’en serait qu’à ses débuts. Il est probable que les entreprises soient contraintes de composer avec un nombre grandissant d’employés en télétravail ou en arrêt maladie, de partenaires indisponibles, et que les conséquences économiques ne fassent que s’aggraver. Le tableau n’est pas rose. Mais l’après se prépare et l’essentiel, pour les entreprises, est de comprendre comment faire de cet immobilisme économique une opportunité.

 

L’étude Anticiper la crise : faire du ralentissement économique une opportunité, publiée par Bain & Company en 2019, a analysé 3 900 entreprises dans le monde afin d’identifier les caractéristiques de celles qui sont sorties renforcées des périodes de récession passées. La clé des entreprises «gagnantes» est d’avoir réussi à conserver en période de crise une attitude à la fois défensive et offensive, maîtrisant leurs coûts tout en réinvestissant pour leur croissance.

Retrouvez la tribune complète ici.

(Cette tribune a été initialement publiée sur Stratégies.)

 

Cet article a été écrit par :
1. Frédéric Arnoux – Cofondateur de Stim en 2014, une spin-off des Mines ParisTech, qui accompagne les grands groupes sur leur gouvernance et leur stratégie pour l’innovation. Il est docteur en sciences de gestion de l’école des Mines ParisTech et auteur de plusieurs ouvrages et articles scientifiques sur l’innovation de rupture. Suivez-le sur Twitter : @Frederic_Arnoux.

 

2. Eva Ohayon – Consultante chez Stim. Elle est diplômée du Master PIC (Projet, Innovation, Conception) de l’Ecole Polytechnique, un master de recherche en innovation, du programme Grande Ecole à HEC Paris, et d’un Postgraduate Diploma en design graphique à l’University of the Arts London.

 

***

 

Vous souhaitez recevoir chaque mois un aperçu de ce qui se fait de neuf en innovation ?

S'inscrire à la Stimletter

 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mattis consectetur libero eget facilisis ut dapibus